Histoire, évolution de la gouvernance et nombre de lits
Histoire, évolution de la gouvernance et nombre de lits

Construit sur le plateau de la Bâtie, entre 1935 et 1938, l’Hôpital devenu le Centre Hospitalier de VIENNE s’est régulièrement transformé, modernisé et agrandi pour répondre à l’évolution constante des besoins de santé de la population.

Le Centre Hospitalier de Vienne se nomme Lucien HUSSEL.

Lucien Joseph HUSSEL est un homme politique et un résistant français né à Voiron (Isère) le 27 décembre 1889 et mort à Vienne (Isère) le 27 mars 1967.

Petit fils de Jean Usseglio, originaire du Piémont, venu chercher du travail dans la région de Voiron et fils d’une ménagère et d’un ouvrier militant socialiste, Lucien Hussel devient employé de mairie à dix-sept ans, et adhère à la SFIO (Section Française de l’Internationale Ouvrière) l’année suivante. Il devient ensuite secrétaire de la section socialiste de Vienne, puis de la fédération départementale de l’Isère. De 1926 à 1928, il est membre de la commission administrative permanente, principal organe décisionnaire du Parti socialiste à cette époque.

En 1929, il est élu conseiller général de Vienne-Nord, puis maire de la ville deux ans plus tard. Il met en place un socialisme municipal, qui consiste principalement dans de très importants travaux d’urbanisme et dans une politique sociale active. Il fait ainsi bâtir un hôpital unique de 1935 à 1938 et qui deviendra le Centre Hospitalier Lucien HUSSEL.

 

Le Centre Hospitalier de Vienne a signé une convention de direction commune avec le Centre Hospitalier de Beaurepaire en décembre 2010 et avec le Centre Hospitalier de Condrieu en décembre 2016.

Le Centre Hospitalier de Vienne dispose au 1er janvier 2017 de 567 lits et 81 places.